Comme toutes les fins de saison, le club nordique Plomb du Cantal a dressé le bilan d'une activité sportive qu'il espère voir survivre dans les montagnes cantaliennes. En effet, malgré un début de saison difficile marqué par l'annulation de nombreuses courses régionales comme nationales, le petit groupe de fondeurs passionnés a représenté le Cantal sur de nombreuses compétitions.

À commencer par les jeunes qui poursuivent leur progression et devraient servir d'exemple à d'autres fondeurs en herbe. Laura Giron, Emma Morel et Mehdi Soulié, tous trois champions du Cantal dans leur catégorie respective, sont bien l'avenir du club. Des championnats d'ailleurs organisés cette année sur le site de Prat-de-Bouc avec l'appui technique du domaine nordique. Tous les membres du club étaient présents pour 'uvrer à la réussite de cette belle journée avec le titre de champion senior pour Guillaume Fournier. Ce dernier confirmait, la semaine suivante, avec une superbe victoire à la Sancy Blanche.

Emma à l’attaque lors d’une course dans le Jura.

 

Des performances sur tous les massifs puisque Gilles Ferrer a brillamment représenté le club aux Traces blanches de l'Aigoual (4 e) alors que, chez les féminines, Isabelle Morel montait sur la plus haute marche du podium de La Clarée (Hautes-Alpes) ainsi qu'à Beille (Pyrénées). Podium au pied duquel Philippe Morel a échoué lors du Marathon ski tour, malgré de belles places sur les épreuves de ce circuit national : marathon des Glières, Étoile des Saisies, Transjurassienne, etc. Mythique Transjurassienne qui a vu également la participation d'un néolicencié, André Mallet. Preuve que le ski de fond attire toujours des compétiteurs, à l'image des effectifs du club, certes modestes, mais néanmoins en hausse.